Contact

Recevez jusqu'à 3 devis comparatifs pour une fourniture et/ou pose d'une chaudière. 100% gratuit et sans engagement.
Comment ça marche ?
  • Je décris mon projet chaudière (à gaz, au fioul, à bois, à granulés biocombustibles, à condensation, etc...) avec précision pour l’envoyer aux chauffagistes, le tout en 5 minutes* chrono.

  • Je reçois 3 devis chaudière de chauffagistes de ma région. Je peux comparer les prix et les prestations.

  • Je fais ce que je veux ! Je suis libre de signer ou non avec les chauffagistes contactés. Le service est gratuit.

Merci de remplir tous les champs obligatoires !

Dtaillez votre projet pour aider les chauffagistes :

Les champs marqus d'un * sont obligatoires.
Type de bien* :
Vous tes* :
Votre situation* :
Quel dlai pour ce projet ? * :
Dcrivez votre projet* :
Plus vous donnerez de dtails, plus vous aurez de rponses prcises.

Vos coordonnes pour recevoir les devis :

Votre nom* :    Votre prnom* :
Votre adresse* :
Votre code postal* :    Ville* :
Tlephone* :
(fixe ou mobile)
   Email* :

Les différents types de chaudière

Il existe aujourd’hui trois combustibles différents pour les chaudières : le gaz, le fioul, et le bois. Si le fioul était la valeur sûre d’hier, les tendances ont évolué depuis ces dernières années, et les types de chaudières se sont multipliés. Que vous soyez sur le point de changer votre installation existante ou que vous cherchiez seulement à savoir quelle serait la meilleure chaudière pour votre habitation, voici, pour vous aider à faire un choix, une présentation détaillée de toutes les chaudières disponibles sur le marché.

Devis chaudière en ligne

Les chaudières classiques

La chaudière au gaz

La chaudière au gaz est le type de chaudière le plus couramment utilisé dans les villes puisqu’elle utilise le gaz naturel, ou gaz des villes. Son utilisation est extrêmement simple : si votre habitation est reliée, il suffit d’ouvrir le robinet d’arrivée pour être alimenté. De plus, ses performances sont excellentes : une chaudière au gaz est assez puissante et chauffe toutes vos pièces rapidement et sans odeur. Le coût est lui aussi assez attractif : pour une maison de 100m², le prix d’achat se situe entre 2000 et 6000€, tandis que les dépenses mensuelles sont évaluées autour de 80€. Le seul point négatif serait au niveau écologique. Bien que moins polluant que le fioul, le gaz reste une énergie non renouvelable qui provoque des émissions de CO2.

La chaudière au gaz propane GPL

De moins en moins fréquemment utilisée, la chaudière au gaz propane GPL se différencie de sa cousine des villes en nécessitant obligatoirement l’installation d’une cuve où sera stocké le gaz propane (qui est un gaz liquéfié). Au niveau des performances, elle donne pourtant le change puisqu’elle est tout aussi efficace en matière de chauffe rapide, et permet plus d’autonomie par rapport à une chaudière au gaz classique. Cependant, du fait de la constante augmentation des cours du pétrole, le coût mensuel d’une telle chaudière s’avère plus élevé (jusqu’à 150€ pour une maison de 100m²), sans compter l’entretien et la location de la cuve. De plus, écologiquement parlant, le gaz propane n’est pas considéré comme un combustible propre. Des alternatives sont préférables.

La chaudière au fioul

Bien que très efficace quand il s’agit de chauffer de grands espaces, la chaudière au fioul est maintenant dépassée par des chaudières plus écologiques et économiques. En effet, si l’investissement initial d'une chaudière fioul est attractif (entre 3000 et 6000€), les factures mensuelles peuvent vite grimper du fait de l’indexation du prix du fioul sur celui du pétrole. De plus, au niveau de l’installation, tout comme la chaudière au gaz propane GPL, vous aurez besoin chez vous d’une cuve de grande capacité pour stocker le fioul qui vous sera délivré par un fournisseur (cuve qui nécessite elle aussi un entretien régulier). Enfin, comme elle utilise une énergie considérée comme fossile, la chaudière au fioul n’est pas une chaudière très protectrice de l’environnement. Donc à moins que vous habitiez dans une grande demeure de campagne, d’autres solutions s’offrent à vous.

La chaudière à bois

Ces dernières années, grâce à son côté économique, écologique, et efficace, la chaudière à bois s’est fortement développée. Au niveau du fonctionnement, il existe quatre sortes de bois de chauffage : la bûche classique, les bûchettes reconstituées, les plaquettes et les granulés. Une fois brûlés dans votre chaudière, ils chauffent de l’eau qui circule ensuite à travers votre habitation, dans votre système de chauffage. C’est un chauffage économique puisque le bois coûte moins cher que le fioul ou le gaz ; écologique, puisque le bois est une énergie renouvelable et non polluante ; et aussi efficace puisqu’il procure la même rapidité et le même confort de chauffe que ses concurrents. Le seul inconvénient (à part le fait de devoir avoir un endroit pour stocker le bois) serait son prix à l’achat (deux à trois plus cher qu’une chaudière à gaz, avec un prix allant facilement jusqu’à 8000€, voire plus), mais il est compensé par un crédit d’impôt de 36% dont vous pouvez bénéficier.

La chaudière électrique

Assez gourmande en énergie, la chaudière électrique peut quand même se révéler une bonne alternative, notamment si vous n’avez pas accès au gaz de ville. Au niveau des performances, elle est tout aussi bonne que ses concurrentes, en procurant de manière assez rapide une chaleur agréable. De plus, en n’utilisant aucune cuve de stockage, en n’ayant pas de besoin d’entretien particulier, et en ne rejetant ni odeur, ni CO2, elle possède plusieurs avantages que d’autres n’ont pas. Cependant, si le coût à l’installation d'une chaudière électrique est assez compétitif (environ 5000€ pour une maison de 100m²), les consommations mensuelles font rapidement grimper la facture : elles peuvent facilement atteindre les 200€. C’est pourquoi le chauffage électrique est plutôt conseillé en chauffage d’appoint.

Les chaudières « nouvelle génération »

La chaudière mixte

Compromis idéal, la chaudière mixte combine deux types d’énergie à l’intérieur d’une même chaudière. On retrouve ainsi des chaudières gaz + solaire, bois + solaire, électrique + solaire, ou encore bois + gaz. Le principe de fonctionnement est celui-ci : une fois que le combustible principal, souvent celui qui est considéré comme propre et renouvelable (tel que le solaire), n’est plus disponible, la chaudière prend le relai en consommant l’autre. Cela permet donc d’avoir une chaudière avec la même efficacité et les mêmes performances que d’autres, tout en prenant soin de l’environnement. Certes, ces chaudières sont généralement plus chères à l’achat (plus de 10 000€), et nécessitent pour certaines l’installation supplémentaires de panneaux solaires, mais elles rentrent dans le cadre d’un crédit d’impôt de 36%.

La chaudière basse température

Contrairement aux chaudières classiques, la chaudière basse température ne chauffe l’eau qu’à 50°C au lieu de 90°C. Cette différence ne change en rien le confort de chauffe, qui reste le même (rapide et agréable), mais réduit par contre de 15 à 20% vos factures d’énergie. Cependant, il est préférable d’opter pour une chaudière basse température si vous construisez un nouveau logement : en effet, celle-ci ne fonctionne au maximum de ses capacités qu’avec des radiateurs basse température ou un plancher chauffant adapté. Donc si c’est possible, mieux vaut éviter de l’associer à un système de chauffage préexistant.

La chaudière à condensation

Plutôt récente, la chaudière à condensation connait un beau succès depuis sa création. La raison ? En plus d’être toute aussi performante, elle permet d’économiser jusqu’à 30% de combustible. Fonctionnant soit au gaz, soit au fioul, elle récupère la vapeur (que les autres types de chaudière laissent s’échapper) pour réchauffer l’eau plus froide qui revient dans la chaudière après être passée dans le circuit. De fait, son besoin en combustible est moindre. A cette économie s’ajoute aussi une note écologique : les fumées issues de la combustion étant ensuite évacuées à une température inférieure que dans les autres chaudières, celle-ci pollue moins. Enfin, si son coût à l’achat est légèrement supérieur, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 13% qui compense le surcoût.


Devis chaudière

Comment ça marche ?

Devis chaudière gratuit Devis chaudière gaz